Les mots de Francesco ici sont très importants parce qu’ils aident à la perception imaginaire de l’oeuvre photographiée : ils lui donnent une réalité matérielle (qui la différencie de l’image). La sonorité de la langue italienne restitue leur consistance aux matériaux (sable, jute, peinture acrylique)… Alors, « graffi brucianti  » « strati di sabbia » « vive ferite » deviennent perceptibles à la vue, au toucher, à l’ouie, à l’odorat… C’est une fête des sens ajoutée au témoignage d’un instant de VIE « perche ancora sarò »

« Bonjour de rayures brûlantes/De strates de sable et de feu/De lumière noire/De blessures vives/D’odeurs perdues et indélébiles/Bonjour sans boussole/De vent amer/De Mer agitée/Et sables figés/Bonjour d’algues sombres/De fleurs fanées/de lucioles éteintes/Et d’étoiles effrayées/Bonjour de toute façon/Parce que je serai toujours !

blowup 3

FullSizeRender-237Tecnica mista cm 100×100  2017 (sabbia, combustioni, juta, acrilici)

Buongiorno di graffi brucianti

Di strati di sabbia e di fuoco

Di luce nera

E vive ferite

Di odori perduti e indelebili segni

Buongiorno senza bussola

Di vento amaro

Di mare inquieto

E sabbie immobili

Buongiorno d’algue scure

E fiori appassiti

Di lucciole spente

E stelle impaurite

Buongiorno comunque

Perche ancora sarò

Francesco Pagni© Testo e dipinto

bandiera

Voir l’article original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s