DpzkvdtXUAE1jMo

Pastelli ad olio e carboncino su tela grezza

(Pastel et poème Francesco Pagni ©)

« Odor di nebbia

E di pastelli

Di carboncino

E tela grezza

Di poesia e di caffè

Le mani sporche

Leggera l’anima

Odor di fumo

E di sterpaglie

Di pane caldo

D’olio e sale

Io voglio essere

Ogni giorno. « 

Un grand merci à Francesco

 

Publicités

2 réflexions sur “Ombres chinoises

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s