Le meilleur de toi…

D1ZhA0WX0AEDxmO

Vertigine

Senza parole

Come un’eco

Muta

Che graffia

Il cielo

photo et poème Francesco Pagni ©

Publicités

Tuareg.

10-erfoud-32

« Inclinado en las tardes »

38391481_10212906466551528_5058286171088486400_o

« Inclinado en las tardes »

Paco Ibáñez  chante un poème de Pablo Neruda

 Photos © Tina Kazakhishvili

« Penché dans l’après-midi, je jette mes filets tristes

à cette mer qui secoue tes yeux océaniques.

Là, s’étire et brûle dans le brasier le plus élevé,

ma solitude qui me tord les bras comme un naufragé.

Je fais des marques rouges sur tes yeux absents

qui bougent comme la mer au bord d’un phare.

Et les oiseaux de nuit picorent les premières étoiles

qui scintillent comme mon âme quand je t’aime. 

Et galope la nuit sur sa jument sombre, 

éparpillant des épis d’azur sur le terrain

Tu es gardienne des ténèbres, femme distante et mienne,

De ton regard émerge parfois, la côte de l’épouvante. »

Site officiel de : Tina Kazakhishvili

Angels sans ailes…

francescawoodman4

« Un trou dans la nuit soudain envahi par un ange »

Francesca Woodman, photographe américaine, est née le 3 avril 1958 à Denver (Colorado). Elle se suicide en 1981 à l’âge de 22 ans, en se défenestrant de son appartement new-yorkais de l’East Side.

Toutes les citations qui accompagnent les photos dans la video sont d’Alejandra Pizarnik, née à Buenos Aires le 29 avril 1936 au sein d’une famille d’immigrants juifs d’Europe Centrale. Entre 1960 et 1964 elle séjourne à Paris et se lie d’amitié avec André Pieyre de Mandiargues, Octavio Paz, Julio Cortazar et Rosa Chacel. Après deux tentatives de suicide en 1970 et 1972,elle passe les cinq derniers mois de sa vie dans l’hôpital psychiatrique Pirovano de Buenos Aires. Elle se donne la mort le 25 septembre 1972 à l’âge de 36 ans.

« Preferisco Cosí »

hsdwd3nkn3wfz7a1riwt3u4flw8@750x750

 photo Francesco Pagni ©

« Je préfère comme ça sans trop de bruit, / comme quand on est seul derrière une
porte / à regarder la pluie, / je préfère comme ça / n’avoir rien à dire / un amour
on le sait / un jour ou l’autre sera volé / je préfère comme ça qu’il n’y ait rien à faire / seulement rester assis adossé à la porte / à regarder la fin de la pluie. »

on peut retrouver Francesco ici : My Blow Up

et sa play-liste ici : Youtube